Marisques

Il s’agit d’un repli de peau péri-anale pouvant mesurer de quelques millimètres à 1 ou 2 centimètres. Elle est généralement asymptomatique, pouvant donner des problèmes d’hygiène et d’esthétique.

Lorsque les marisques sont volumineuses ou nombreuses, elles gênent l’essuyage et l’hygiène locale : frottage excessif, macération de la peau périanale, prurit, dermatite. Elles peuvent parfois se gonfler et devenir légèrement douloureuses.

Pour certains patients, la gêne causée est essentiellement due à l’aspect inesthétique des lésions qui peuvent impacter leur vie sexuelle.

Le diagnostic :

L’examen clinique doit vérifier si les marisques sont des séquelles d’une thrombose hémorroïdaire ou si elles s’associent à une pathologie hémorroïdaire active ou à une fissure anale.

Le traitement :

L’exérèse chirurgicale se fait sous anesthésie locale, au bistouri électrique, avec cicatrisation en quelques jours (Voir la fiche informative >>).

Si les marisques sont associées à des hémorroïdes avec prolapsus, elles sont retirées au cours d’une hémorroïdectomie.